Journal de création

Journal de bord de création – Semaine 3

Avec un petit peu de retard, voici le résumé d’une nouvelle semaine ludique riche en évènements.

Rédaction d’articles pour le blog

J’ai rédigé la semaine passée quelques articles, pour terminer un des deux volets de mon défi.

Cette semaine, je ne sais pas si j’aurais le temps de rédiger de nouveaux contenus au vu de ma nouvelle activité, mais j’espère bien pouvoir très prochainement continuer à faire des articles sur l’Art du Game Design.

Une nouvelle mission

Il y a quelques semaines, alors que je j’interviewais de nombreuses personnes dans le milieu ludique j’ai eu une jolie surprise. Mon but était de mieux découvrir la filière, de rencontrer des auteurs, des éditeurs, des distributeurs etc… Je voulais me faire une idée des différents métiers de la chaine de valeur et savoir ou je pourrais me placer parmi tout ce joli monde.

Les gens ont été très bienveillants et j’ai eu des échanges très riches avec de très nombreuses personnes passionnées et passionnantes. Cela à confirmé mon envie de travailler sur mon prochain projet entrepreneurial dans ce secteur.

Au cours de ces rencontres, j’ai demandé à quelqu’un qui travaillait chez Asmodée si je pouvais venir faire quelques jours (de stage / d’immersion) chez eux. Mon but était de voir un peu de l’autre coté de la barrière; pour savoir si devenir éditeur de jeu (et de mon propre jeu pour démarrer) pourrait être quelque chose qui me plaise.

Quelle ne fut pas ma surprise quand au lieu d’une immersion de quelque jours on me proposa un CDD de 6 mois pour le remplacement d’un congé maternité. C’est ainsi qu’après avoir (un tout petit peu) hésité, j’acceptais l’offre. En effet, je me suis dit que c’était une occasion en or de savoir comment cela se passe vraiment chez un éditeur / distributeur pour ensuite me lancer dans cette nouvelle aventure entrepreneuriale.

Et mon contrat débutait Jeudi dernier, le 1er Juillet. Je suis donc Chef de Produit Marketing pour le studio interne Asmodée Partners. C’est l’entité qui s’occupe de chez Asmodée d’adapter (« localiser » dit-on dans le jargon), un jeu déjà sorti dans un pays dans d’autres pays. Je m’occupe plus particulièrement des jeux de l’éditeur Céphalofair. Ce sont les créateurs des jeux de la série Gloomhaven, dont j’avais parlé il y a quelques temps dans mon article sur les jeux les mieux notés de tous les temps.

J’espère beaucoup apprendre pendant ces 6 mois. Je vous ferai part de mes avancées dans la suite de mon journal de bord et surtout de ce que cela peut débloquer ou aider dans mon processus créatif.

A ce sujet, j’ai tout de même réfléchi à certains aspects de ma future création la semaine passée.

Logo gloomhaven, meilleur jeu de société de tous les temps

Réflexion sur ma création d’entreprise – ma création de jeu

Dans le cadre de la formation d’Olivier Roland, j’ai de nouveau travaillé sur le référencement de tous mes articles déjà paru, afin de les optimiser.

J’ai également réfléchi aux les thèmes qui me plaisent afin de défricher un peu le terrain. Voici les 7 thèmes principaux qui sont ressortis de ma réflexion. Certains se recoupent entre eux. Parfois ils sont très précis, parfois ils sont très larges.

  • Enquêtes
  • Dystopies
  • Uchronies
  • Voyages dans le temps
  • Espionnage
  • Mythologie
  • Post-Apocalypse

Une quinzaines d’autres thèmes sont également ressortis et je pourrais éventuellement piocher dedans pour étoffer l’univers de mon jeu. Entre autres, les utopies, l’alchimie, la robotique, la fin du monde etc…

Quoi qu’il en soit, je suis revenu régulièrement sur une émotion que j’aimerai faire vivre. Ou plutôt une sensation. L’ambiguïté. Que le joueur ne sache pas ce qui est vrai et ce qui est faux, ce qui est réel et ce qui est imaginaire. Une des idées qui est ressortie est de travailler sur la notion de complot…

Les questions suivantes restent en suspens

  • Qui est le joueur? Qui vit l’aventure? Le joueur reste t’il lui même? Incarne t’il un personnage ou vit-il l’aventure par procuration (comme ans un film, une série ou un roman)?
  • Quelles compétences ou connaissances sont nécessaire pour jouer? Par exemple dans la plupart des Escapes Games il n’y a pas besoin d’avoir de connaissances particulières. De plus il n’est pas nécessaire de faire appel à la force physique. Dans une chasse au trésor comme la Chouette d’Or, il faut faire appel à des connaissance très poussées sur de nombreux thèmes.

Une nouvelle question importante à été soulevée:

  • Est-ce que le jeu est un jeu uniquement francophone ou doit-il être facilement duplicables dans de nombreux pays? J’ai de plus en plus l’intuition qu’il ne faut pas que je me limite au francophone

J’aimerai également en plus du milieu de la chasse au trésor, explorer le monde du Géocaching et voir quels types d’expérience existent. Tout comme les chasses au trésor, il faudra également que je voit quels sont les modèles économiques dominants.

De nouveaux jeux:

La semaine dernière, j’ai commandé et reçu les éléments de la chasse au trésor L’Entente Cordiale, des Editions de La Chouettes D’Or. Je vous parlais dans mon dernier article de mon intérêt pour les mécaniques et les modèles économiques des chasses au trésor. Pour celle-ci, leur but est clairement de faire une chasse longue, qui dure plusieurs années. Je pense que les énigmes vont donc être très difficile. Je vous dirai ça dès que j’ai un peu avancé. En termes de modèle économique, faire cette chasse nécessite:

  • De chaque coté de la Manche, l’achat de d’un carte coutant 17,95€ et d’un livre coutant 24,90€ soit 42,85€ par pays. Pour obtenir le trésor il faut trouver 2 éléments, l’un enterré en France, l’autre en Angleterre.
  • Un abonnement donnant accès un un 3ème élément, le « carnet de l’aventurier ». Il s’agit d’un recueil d’indice en PDF + la possibilité de poser des questions à l’auteur du jeu. L’abonnement coute 4,95€/mois.
carte de france chasse au trésor
carte royaume uni chasse au trésor
Livre du trésor de l'entente cordiale

J’ai également reçu un nouveau jeu: Mort à Sacinay, de Crimexpress. Dès que j’ai un moment et des amis disponibles, j’essaye cette murder party clé en main à faire chez soi.

logo crimexpress mort à sacinay

Et vous, vous avez fait quoi cette semaine?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager! :-)

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :