Jeux d'enquête,  Journal de création

Journal de bord de création – Episode 7

De l’art de faire des choix. Cette semaine nous allons parler processus créatif, processus décisionnel…et jeux bien sûr!

Réflexion sur ma création d’entreprise – ma création de jeu

Recentrage sur une hypothèse

Ca y est, le choix est fait! Dans le dernier article du journal de bord, je vous disais que parmi les 4 hypothèses d’origine, nous avions resserré notre choix autour de 2. 

Désormais il n’en reste plus qu’une: la localisation sous licence du concept “Hunt A Killer”. Afin d’avancer sur la suite du processus créatif, il fallait absolument trancher, et c’est enfin chose faite.

Mais comment trancher? Comment choisir? Je suis sur que vous aussi, lorsque vous créez un jeu, vous faites face à de cruels dilemmes et autres choix cornéliens face à 2 ou plusieurs voies possibles. Je vais donc vous dire comment moi je fonctionne dans ce cas là. Il ne s’agit pas d’une formule magique mais de ma méthode personnelle et pour l’instant elle s’est avérée assez efficace.

Dans la vie, pour faire nos choix, en général nous faisons appel à 2 types de mécanismes: rationnels et/ou émotionnels.

On s’est aperçu que souvent, même les choix fait par “instinct” sont en fait dirigés par un calcul inconscient des pours et des contres de chaque décision.

Et parfois c’est complètement conscient:

« Si j’achète cet éclair au chocolat, ça va me couter 3€, c’est pas très cher par rapport au plaisir que ça va m’apporter… mais bon j’avais dis que je faisais attention à mon poids en ce moment c’est pas raisonnable… Et puis j’ai faim! Mais bon je pourrais prendre cette pomme ça va me rassasier autant et ça sera plus sain! Roh mais zut, c’est tellement bon un éclair! Et puis on ne vit qu’une fois!”. 

Comment faire un choix?

Alors quand on est face à un sujet qui concerne une création d’entreprise, ou un choix pour un jeu, comment faire cette réflexion et faire le meilleur choix?

Tout d’abord, je ne suis pas sûr qu’il y ait de meilleur choix. Il y en a des plus ou moins risqués, plus ou moins rémunérateurs, plus ou moins raisonnés… ou “raisonnables”, plus ou moins excitants, etc… En fait, tout dépends des critères que vous voulez prendre en compte et de leur importance POUR VOUS.

Ce que je propose c’est d’essayer d’introduire un peu d’objectivité dans des décisions qui sont de base foncièrement subjectives.

Pour celà, vous pouvez tout d’abord lister les critères importants pour vous dans cette prise de décision.

Reprenons l’exemple du choix de l’éclair au chocolat vs la pomme. Les critères de choix pourraient par exemple être:

  • la faim: est-ce que ca va me rassasier?
  • la qualité nutritionnelle : est-ce que c’est bon pour ma santé?
  • la qualité gustative: est-ce bon? Quel plaisir vais-je prendre à le manger?
  • le prix
  • l’image sociale: que vont penser les gens de moi
  • etc…

Une fois que vous avez déterminé vos critères donnez leur un niveau d’importance entre 1 et 5. Par exemple, si pour vous le fait d’acheter une pomme à 1€ ou un éclair au chocolat n’a pas d’importance, mettez 1 au critère prix. Si vous êtes en plein régime et que vous ne devez manger que 1000 calories par jour et que vous savez que cet éclair en prendra 500, mettez 5 au critère qualité nutritionnelle.

Ensuite essayez, critère par critère de noter chacun des choix en fonction des critères. Multipliez la note de chaque critère de chaque choix par l’importance du critère. Et enfin faite la somme pour savoir quel choix aura le score le plus élevé. Vous n’avez plus alors qu’à suivre le choix qui à le score le plus élevé!

De mon côté, j’ai fait ces “calculs” et les ai partagés avec les gens qui m’accompagnent chez RedStart (le start-up studio / incubateur  qui m’accompagne). Ils ont pu me challenger à ce sujet et j’ai pu finalement prendre une décision. La priorité sera sur la localisation de Hunt A Killer.

Je vais donc finaliser d’ici la fin du mois la présentation de la phase “Alpha” du processus mis en place par la start-up studio. Il s’agit de la validation:

  • d’un problème rencontré par une certaine cible
  • d’une hypothèse de résolution de ce problème
  • du potentiel économique de cette hypothèse
  • du calendrier prévisionnel des prochaines étapes en phase « Bêta ». Cette phase menant à la création effective du produit

Il reste pas mal de questions en suspens, même une fois le choix de cette hypothèse fait. Mais nous en parlerons lors d’un prochain article et la phase « Bêta » sera justement l’occasion de répondre à ces questions restantes.

D’autres activités…à la pelle:

Dans le cadre de ma mission chez Asmodée, j’ai pu explorer des points qui vont très clairement m’aider dans ma future création.

Des nouveaux jeux dans mon escarcelle:

J’ai pris la responsabilité d’une gamme de jeux publiés par 404 On Board.

Je vais donc m’occuper de la localisation de leur escape box et de jeux de rôles pour enfants. Nous allons commencer par:

– Les Escape Box Junior Pirates et Dinosaures pour les 8-12 ans

Mon Premier Escape Game pour les enfants à partir de 5 ans

Mon Premier Jeu de Rôle pour les jeunes rôlistes de plus de 8 ans

Je vais dans un premier temps développer ces gammes pour les USA, le Royaume-Uni, l’Allemagne et L’Italie, en attendant peut-être d’autres territoires par la suite.

Des nouveaux jeux….joués!

J’ai pu essayer l’excellent Paléo, dont je vous parlais dans l’article sur les meilleurs jeux de l’année

C’est vraiment un très bon jeu coopératif et j’ai hâte d’y re-jouer!

J’ai également découvert Pandémic Legacy Saison 2. Pour l’instant nous n’avons joué que 2 fois le Prologue…mais la prochaine fois on entamera la campagne et le jeu est vraiment plein de promesse, je sens que l’expérience ludique va être top!

La semaine prochaine, je vais également découvrir Le Dilemme Du Roi, dont j’ai entendu beaucoup de bien et que j’avais très envie de tester. J’ai trouvé mon groupe de joueurs et nous allons essayer de jouer au moins 2 fois par mois les prochains temps!

J’attends aussi de tester MicroMacro Crime City, dont la boite me fait de l’oeil au bureau depuis quelques temps 😉

Et plein d’autres choses!

Blog – formation Olivier Roland

Par manque de temps, j’ai très peu avancé sur la structuration du blog. J’ai écris seulement cet article et je compte en publier un autre dans la foulée, la suite de celui-là.

En attendant et si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire le très bon bouquin d’Olivier Roland, Tout le Monde n’a pas eu la Chance de Rater ses Etudes

Je pense que sur le mois de Septembre, avec la finalisation de ma phase Alpha chez RedStart et l’activité chez Asmodée, je vais avoir peu de temps à consacrer au blog mais que dès Octobre, il faudra que je dégage du temps pour écrire d’autres article et continuer la formation d’Olivier Roland.

Du développement personnel:

Ces derniers temps, je mets à profit tous mes déplacements en écoutant des livres audios.

J’ai terminé la biographie d’Elon Musk par Ashlee Vance. Elon Musk: Tesla, Paypal, SpaceX : l’entrepreneur qui va changer le monde. Bon, ce mec à clairement un pet au casque! Mais quel visionnaire! C’est passionnant, je vous recommande cette biographie, qui se lit (ou s’écoute) comme un roman!

J’ai continué le passionnant: Factfulness: Ten Reasons We’re Wrong About The World – And Why Things Are Better Than You Think; Toujours aussi intéressant!

J’ai également commencé Influence et Manipulation de Robert B. CIALDINI, ainsi que Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)de Marshall B. ROSENBERG et L’effet cumulé: The Compound Effect – Choisissez de décupler votre réussite de Darren Hardy

Ecrire cet article me fait prendre conscience que j’ai commencé surement un peu trop de bouquins par rapport à ceux que j’ai terminé!

Objectif des 2 prochaines semaines: En terminer deux parmi ceux ci-dessus, sans en commencer un autre!

Et vous, vous avez fait quoi cette semaine?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager! :-)

2 commentaires

  • christine col

    merci pour cet article qui nous fait rentrer dans le processus de choix et de création. J`ai bien aime les choix des bouquins aussi et j`ajouterai dans la meme veine :
    Thinking, Fast and Slow Book by Daniel Kahneman

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :